Qui suis-je?

Ma photo

Cat lady à l'humour cynique et sarcastique, passionnée de musique (excepté les daubes actuelles), d'histoire, de généalogie et de photographie. Fan du web 2.0, des médias et réseaux sociaux, d'informatique, des nouvelles technologies et de high-tech.

vendredi 11 juin 2010

Merci...

... A tout ceux qui sont passés jeter un coup d'oeil (sans le jeter trop loin, sinon c'est le bordel pour tous les retrouver)...

La prochaine fois, laissez un p'tit commentaire, ça fait plaisir... :-)

Bises à tou(te)s... ^__^

mardi 8 juin 2010

To be "geekette" or not to be? That's the question!

J'ai toujours eu beaucoup d'intérêt pour l'outil informatique et ce, depuis l'adolescence. J'ai commencé à utiliser un ordinateur lors de ma formation en secrétariat en 1993 (j'avais alors 18 ans). J'étais déjà fascinée alors que le programme de traitement de texte utilisé dans le cadre de ma formation était WordPerfect 5.1 sous DOS (lol). J'ai eu quelques cours sur DOS et je trouvais ça assez ardu car toute action devait être faite par ligne de commande. N'ayant pas de PC à la maison, j'avais beaucoup de mal à assimiler la théorie.

J'ai commencé à surfer sur la vague du web lorsque j'étais à l'université (je n'ai fait qu'un an, donc pas de quoi s'en vanter) en 1997. La faculté dont je faisais partie possédait une connexion à Internet et la salle d'étude comportait un ordi avec connexion. C'est comme ça que j'ai découvert le monde cybernétique et que ma passion pour Internet a commencé à grandir. C'est aussi à ce moment-là que j'ai eu ma première adresse e-mail. Le client mail de la fac qui me servait à accéder à ma mailbox était hyper basique. Premières connaissances faites aussi sur un site de rencontres belge (gratuit à l'époque, mais devenu payant par la suite vu le succès).

En 1999, je suis sortie avec un gars (électronicien et geek à sa façon, même si on n'utilisait pas trop ce terme à l'époque) qui avait un ordi et une connexion à Internet, c'est là que j'ai pu vraiment surfer sur la toile. Étant autodidacte dans le domaine de l'informatique et d'Internet, il m'a appris beaucoup de choses et je l'en remercie... Par la suite, je me suis mariée avec un informaticien (administrateur réseaux et PC ou system engineer suivant le job) et grâce à lui, j'ai pu parfaire mes connaissances dans ce domaine qui me passionnait de plus en plus.

Aux prémices de mes errances sur le net, j'ai tapé un jour mon patronyme dans un moteur de recherche, totalement par hasard, et vu le nombre d'entrées s'y rapportant, j'ai commencé à faire des recherches qui se sont transformées en recherches généalogiques. C'est devenu une véritable passion et j'ai pu remonter jusqu'à la fin du XVIe siècle sur certaines branches de mon ascendance directe. Grâce à Internet, j'ai pu aussi me "culturationner" (lol), apprendre plein de choses, assouvir ma passion de l'histoire, de la musique, de la photographie et de l'Australie (notamment).

En 2000, j'ai découvert les sites de discussion et j'ai commencé à chatter avec des inconnus de tout coin... Fin 2003, je me suis enfin décidée à me connecter sur IRC où j'ai rencontré plein de gens super sympa... Le canal où je me connectais tous les soirs m'a permis de connaître le garçon qui allait devenir l'amour de ma vie, un vrai geek dans toute sa signification, sans le côté nerd et/ou no-life...

J'étais déjà bien atteinte au niveau "geekitude", mais le fait de passer énormément de temps avec un geek accentue encore plus la chose. Il m'a appris plein de trucs informatiques (et moi aussi avec mes quelques connaissances en la matière), mais il m'a aussi fait découvrir plein de choses qui n'ont pas forcément à voir avec l'informatique en elle-même, telles que la culture japonaise (dramas, Jpop, ...), certains films fantastiques, les jeux PC, ...

Quand nous nous sommes connus, j'étais déjà fan de Kaamelott et du Donjon de Naheulbeuk. Avec lui, ça a empiré et ensemble, nous avons regardé les 6 livres de Kaamelott. Il m'a passé tout le Donjon de Naheulbeuk, mais je n'ai pas encore tout terminé, même si je suis morte de rire à chaque fois. Par contre, j'ai pu lire quelques BD et c'est franchement tordant...

Ensuite, vinrent les sites de réseaux et média sociaux, tels que Facebook et Twitter (inscrite sur les deux en 2007, mais active depuis 2008), les sites de partage et bookmarking, tels que StumbleUpon, Delicious, Digg, ... Ça m'a passionnée de plus en plus et maintenant, j'en suis devenue carrément accro... Autre chose dont je suis devenue adepte: les jeux de stratégie en ligne... xD

A côté de ça, je suis passionnée par toutes les nouvelles technologies, surtout en ce qui concerne la téléphonie mobile, les gadgets high-tech, ... Enfin, toutes ces choses onéreuses pour mes p'tits moyens financiers que je ne pourrai jamais avoir, à savoir un iPhone, un notebook, une Nintendo DS XL, ... On peut toujours rêver, hein? lollllllll

En tout cas, ce n'est pas prêt de s'arranger avec l'âge... :-D


lundi 7 juin 2010

Sabotage du 17 juillet 1941 à Epinay-sur-Seine

On était convenu que Lumeau ferait le guet au virage de la voie, muni d’un mauvais revolver en guise de protection et d’une lampe électrique pour donner l’alerte par trois allumages successifs en cas de nécessité pour "décrocher" en vitesse. Nous restions donc à quatre, et ce n’est pas de trop pour débloquer les tire-fond, un de chaque côté à chaque traverse, en bois dur, comme on ne peut se l’imaginer. Après, il y a les boulons et les écrous des éclisses. Là, il faut des bras musclés pour déboulonner les plaques épaisses qui tiennent de chaque côté le rail bien en ligne en bout à bout. Difficile de dévisser : souvent c’est rouillé, comme si c’était soudé ! On en a attrapé une bonne suée et des ampoules aux mains. Nous n’avions pas le temps de souffler et il fallait éviter de faire du bruit. Facile à dire: du fer et de l’acier qui s’entrechoquent, cela résonne et s’entend encore plus dans le silence de la nuit! Mais, bien sûr, on avait laissé les rails en place. On s’était "planqué" à plat ventre, en bas du talus. Il n’y aurait plus qu’à remonter pour riper chaque rail, avec des barres à mine - tout en respectant les minutes imparties qui défilent dans ces cas-là à toute allure. (...) Nous nous sommes cachés à proximité, là où cela nous paraissait possible, dans notre improvisation soudaine... et à peine avions-nous ainsi raisonné que le convoi arrivait dans un bruit terrible, pire que le tonnerre, un vacarme de tonnes de ferrailles heurtant d’autres tonnes de ferrailles. Puis, une gerbe de feu illuminait le ballast, et tous les environs.

Roger Linet, in 1933-1943 - La traversée de la tourmente, Editions Messidor, 1990.
_______________________

Mon grand-oncle, Eugène Lumeau, secrétaire du parti communiste de Saint-Ouen (93), a fait partie de cette équipée qui, le 17 juillet 1941, fit dérailler un convoi allemand à Epinay-sur-Seine...

Il fut arrêté en septembre 1941, emmené au fort du Mont Valérien, torturé pendant des mois pour être finalement exécuté en février 1942... Il avait 31 ans...

Malheureusement, il n'est pas le seul à être mort si jeune, dans la force de l'âge... Mais grâce à lui, et à bon nombre de ses compagnons de l'Armée de l'Ombre, à savoir les forces de la Résistance, nous pouvons vivre dans un monde libre, sans être sous la coupe d'une dictature fasciste...

Une rue porte désormais son nom à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis (93), localité où il était domicilié lorsqu'il fut arrêté par la Gestapo...


mardi 1 juin 2010

Qui suis-je?

Ne m'étant jamais vraiment présentée, il est normal que je répare un peu la chose...

Pour ceux qui ne me connaissent pas/pas encore/ont oublié qui j'étais (biffez la mention inutile), je suis une jeune femme (et oui!) de 35 ans, aimant discuter de tout et de n'importe quoi.

Je pense avoir l'esprit ouvert et être à l'écoute des autres. Il paraît que je suis de bon conseil et j'aime rendre ce service aux personnes qui me demandent mon avis.

Concernant mon caractère, je suis gentille, douce, un peu réservée sans forcément être très timide, mais ce n'est pas une raison qui laisse le droit de me marcher sur les pieds.

Je pense quand même avoir un sale caractère car je peux être d'une certaine intransigeance vis-à-vis des autres. Je peux aussi faire preuve de cynisme, mais ça n'empêche pas que je sois quelqu'un de "Rome antique" ... euh ... plutôt romantique. Etant de nature franche, je ne me gêne pas pour dire ma façon de penser.

J'adore rire et plaisanter. J'excelle dans l'art de dire des couillonnades, comme tout Belche qui se respecte (une fois!)...

Comme vous avez pu le voir (surtout ceux qui me suivent sur Twitter et Facebook), j'aime les animaux, en particulier les chats, et j'en ai trois qui me rendent bien l'amour que je leur porte.

Je suis passionnée de musique (je suis pianiste amateur, mais plus amateur que pianiste! lol), d'histoire, de généalogie et de tout ce qui touche de près ou de loin à l'Egypte antique. J'aime aussi la lecture, la poésie (fan de Baudelaire et Verlaine), l'informatique, la photographie, les voyages, l'Australie, le web 2.0, les média et réseaux sociaux, les nouvelles technologies et la high-tech... Je suis aussi un peu geekette sur les bords... ^^

Bon, vous en savez déjà un bon bout là... S'il y a d'autres choses à ajouter, vous le saurez assez tôt! mdr